CABINET RETALI & ASSOCIES

Avocats
"En unissant nos talents et nos ressources, nous nous efforçons de tendre vers la perfection au service de nos clients"
SUIVRE

Le divorce par consentement mutuel sans juge

13 Jan, 2017

Depuis le 1er janvier 2017, les époux qui souhaitent divorcer par consentement mutuel ne passeront plus obligatoirement devant le juge.

Les requêtes en divorce par consentement mutuel déposées au greffe du juge aux affaires familiales avant le 31 décembre 2016 demeurent régies par l’ancienne procédure (homologation du juge – possibilité d’avoir recours à un seul avocat pour les deux parties).

La nouvelle procédure de divorce par consentement mutuel implique la présence de deux avocats qui vont établir une convention de divorce par acte d’avocat qui sera déposée après signature et contreseing au rang des minutes d’un notaire.

Le contrôle effectué par le notaire est un contrôle formel sur les mentions obligatoires, le délai de réflexion et le formulaire à destination des enfants mineurs.

Le notaire doit seulement établir l’attestation de dépôt dans les délais impartis par le décret après réception de l’acte d’avocat de divorce. Il n’a pas à recevoir les parties. Il n’a pas le contrôle de l’ordre public.

Dans deux hypothèses seulement le divorce par consentement mutuel redeviendra « judiciaire » :

  • Lorsque le mineur informé par ses parents souhaite être entendu
  • Lorsque l’un des époux se trouve placé sous un régime de protection

Etapes de la nouvelle procédure :

1) La phase préparatoire

L’avocat doit notamment réunir les pièces suivantes : pièce d’identité en cours de validité, livret de famille, copie intégrale datant de moins de 3 mois de l’acte de mariage, des actes de naissance des époux et des enfants du couple, contrat de mariage s’il en existe un, justificatif de domicile, justificatif des ressources et charges de chaque partie (avis d’imposition, etc.), déclaration sur l’honneur (art.272 du code civil)

2) Le projet de convention de divorce

La convention de divorce rappelle le consentement des deux époux au divorce et règle les effets du divorce (effets entre les époux, à l’égard des enfants, liquidation du régime matrimonial).

Elle doit comporter, à peine de nullité, certaines mentions obligatoires.

Le formulaire d’information du ou des enfant(s) mineur(s) les informant de leur droit d’être entendu ainsi que la réponse du ou des enfant(s) doit être annexé à la convention.

3) Envoi du projet et signature

Chaque avocat adresse à son client le projet de convention par LRAR en rappelant qu’il ne pourra être signé qu’après l’expiration d’un délai de 15 jours de réflexion à compter de la réception du courrier.

La convention est signée en 3 exemplaires, par chacune des parties et chacun des avocats.

4) Transmission au notaire pour dépôt au rang des minutes

Un des avocats adresse au notaire dans le délai de 7 jours suivant la signature un exemplaire de la convention signée par les époux et les deux avocats.

Le notaire doit transmettre dans les 15 jours suivants la réception de la convention un justificatif de dépôt au rang de ses minutes.

Le notaire n’effectue qu’un contrôle formel de la convention.

Le coût de ce dépôt est de 50€.

5) La rémunération de l’avocat dans le divorce par acte d’avocat

Chaque avocat établit une convention d’honoraires en application de l’article 10 de la loi du 31 décembre 1971.
Elle peut être au forfait, au temps passé ou au nombre d’actes et de réunions.

Si vous bénéficiez d’une assurance protection juridique dans le cadre d’un contrat d’assurance, les honoraires de l’avocat peuvent être pris en charge, partiellement ou intégralement, par votre compagnie d’assurance.

Si vous ne bénéficiez pas d’une assurance protection juridique et que vos ressources ne dépassent pas certains plafonds, vous pourrez prétendre à l’aide juridictionnelle. L’aide juridictionnelle vous permet de bénéficier d’une prise en charge totale ou partielle par l’Etat des honoraires et frais de justice.

CABINET RETALI & ASSOCIÉS

Courriel

contact@cabinet-retali.fr

Accueil Téléphonique

Du Lundi au jeudi 14H-18H
Vendredi 14H - 17H
Tél : 04 95 34 92 10
Fax : 04 95 34 92 11

Adresse

39 Boulevard PAOLI
20200 Bastia

}

Horaires d'ouverture

Du Lundi au vendredi
Matin : 8H - 12H
Après-midi : 14H - 18H

Suivez-nous